La e-cigarette idéale dans les soirées disco et les "piano bar"

La e-cigarette idéale dans les soirées disco et les "piano bar"Avec son look de fume-cigarette furieusement « seventies », la cigarette électronique e-cigarette 4G nouvelle génération devrait faire un malheur cet été dans les soirées « disco ». Disponible sur internet et endroits branchés de la Côte, la ecigarette 4G se distingue de la plupart des autres substituts de cigarette par son haut niveau de perfectionnement technologique. Plus longue et plus lourde qu'une cigarette de tabac, elle se compose d'un tube métallique blanc, d'un réservoir à l'emplacement du filtre d'une vraie cigarette, d'une minuscule batterie au lithium, d'un microprocesseur et d'une diode rouge. A l'intérieur du réservoir se glisse une cartouche de nicotine mélangée à du propylène de glycol et à des arômes alimentaires artificiels. Lors de l'inspiration, le microprocesseur active un brûleur qui produit le mélange de l'air et de liquide. Le mélange est expulsé sous forme de vapeur à 50 degrés une partie est inhalée, l'autre rejetée dans l'air sous forme d'un petit nuage de fumée blanche uniquement composée de vapeur d'eau. A chaque aspiration, la diode lumineuse s'éclaire en rouge donnant au « cyber fumeur » l'illusion parfaite d'en griller une. Un peu trop parfaite même. « Le seul problème que rencontrent nos utilisateurs, c'est que les gens n'arrivent pas à croire qu'il ne s'agit pas d'une vraie cigarette, que la fumée expulsée n'a aucune odeur et qu'il n'y a aucun risque de tabagisme passif », se désole les utilisateurs. Effectivement, alors que le produit est conçu pour pouvoir continuer à fumer au restaurant, en boîte et dans les lieux publics, on se fait presque systématiquement rappeler à l'ordre par les serveurs ou par les autres consommateurs. Et encore on n'a pas essayé de sortir la cigarette dans un avion, de peur de se faire traiter comme un terroriste ! En revanche, en soirée privée, à l'apéro ou au dîner, c'est le succès assuré. Tout le monde veut l'essayer. De l'avis général, l'expérience s'approche plus de celle du narguilé que de la cigarette. Pour les gros fumeurs, c'est néanmoins une solution envisageable, puisque la cigarette permet à la fois de conserver le geste et de recevoir sa dose de nicotine. Idem pour qui souhaite arrêter de fumer : les différents dosages permettent de diminuer progressivement l'apport en nicotine. La cigarette électronique est-elle l'avenir du fumeur ?

Sans danger pour la santé


Produit à la une