L’appel de 120 médecins en faveur l’E-cigarette

S’il est une initiative pour le moins inattendue et particulièrement intéressante, c’est bel et bien celle initiée par 120 médecins. En dépit du fait que ces professionnels de la santé soient issus de différentes branches du corps médical (tabacologues, addictologues, cancérologues, pneumologues et médecins), il n’en demeure pas moins qu’ils se sont fédérés à la faveur d’une vaste cause. En effet, désireux d’œuvrer dans le bon sens, c’est-à-dire en prenant part à la lutte contre les problèmes liés au tabagisme, il faut savoir que ces 120 professionnels de la santé ont décidé de soutenir l’E-cigarette. Autant dire qu’une telle mobilisation n’a semble-t-il pas vocation à passer inaperçu.

Tous les signataires de cet appel en faveur de la « réduction des risques du tabagisme » argumentent que le tabac est la principale cause de mortalité (évitable) aussi bien dans l’hexagone qu’en Europe. D’ailleurs ces derniers se réfèrent au rapport publié par la « Public Health England » qui est une agence œuvrant pour le compte du ministère de la santé britannique. Les conclusions de cette agence sont éloquentes puisqu’elles mettent en évidence que la vape serait 95 % moins nocive pour la santé que le tabagisme.

Du reste, ces 120 médecins fondent leur appel sur la base des conclusions de ce rapport qui préconise la promotion de la cigarette électronique aussi bien auprès du public que de l’ensemble des professionnels de la santé.

Par ailleurs, ce plan de réduction des risques liés au tabagisme associé à une politique d’augmentation des prix du tabac porte ses fruits au Royaume-Uni; pays dans lequel on observe que la proportion des fumeurs adultes passe sous la barre des 18 % !

En guise de comparaison, la proportion française des fumeurs adultes s’élève à 33,33 %. Sur notre sol, ce sont pas moins de 78 000 personnes qui décèdent chaque année à cause du tabac.

Un point de vue qui diffère selon le pays d’appartenance…

Le moins que l’on puisse constater, c’est que la vision n’est pas la même en fonction du pays d’appartenance puisqu’en France, 66,66 % des fumeurs ont pour avis que la cigarette électronique est plus nocive que le tabac; tandis qu’au Royaume-Uni seulement 33,33 % des fumeurs partagent cette opinion.

On constate que cet appel est publié (mercredi) à la faveur des Premières Rencontres de la Vape en France, lesquelles se déroulent à Paris sous la houlette de la FIVAPE (Fédération Interprofessionnelle de la Vape) ainsi que  (L’Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Électronique) sur la thématique suivante : « L’État et les associations anti-tabac : le scandale du rejet de la réduction des risques ».

Il est à noter que cette action est rendue possible grâce à participation du docteur Presles Philippe (de SOS Addictions).

Quelques-uns des signataires de l’appel en faveur de la réduction des risques du tabagisme :

• Le docteur Lowenstein William.
• Les addictologues Borgne Anne et Morel Alain.
• Le chirurgien cardiaque Pavie Alain.
• Les cancérologues Espié Marc et Livartowski Alain.
• Des spécialistes en provenance de pays étrangers et notamment des USA…

Une réflexion au sujet de « L’appel de 120 médecins en faveur l’E-cigarette »

  1. Arnaud

    Quel incroyable témoignage. Cela a tout de suite plus d’impact quand ce sont les médecins qui donnent leur avis sur la cigarette électronique.

    Merci pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *