Pleins feux sur les E-liquides non conformes

Suite aux investigations diligentées en 2014 par la DDPP (Direction départementale de protection des populations), anciennement connue sous l’acronyme DGCCRF (Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes), plusieurs anomalies ont été découvertes au sujet de la sécurité des e-cigarettes.
Ce constat particulièrement alarmant pointe du doigt de graves manquements puisque 90% des e-liquides n’étaient pas conformes.

E-liquides Cigarette

Étiquetage non conforme par rapport à la composition des e-liquides.
Des batteries pour e-cigarettes non conformes et dangereuses.
1300 saisies non conformes…
Tout ceci a pour objectif d’informer et de sensibiliser les vapoteurs. Dans certains cas, les consommateurs de e-cigarettes mettent leur santé en danger, et ce sans même le savoir. Par conséquent, il devient indispensable de mettre en place des moyens de communication.

Pourquoi prendre des risques inconsidérés alors qu’il existe des e-liquides français de grande qualité ?

Le moins que l’on puisse constater, c’est qu’avec une marque telle que Roykin, les vapoteurs peuvent dormir sur leurs deux oreilles selon la formule consacrée. Cette marque française de e-liquides s’est fait connaître grâce à ses arômes intenses et surtout par rapport au fait que chacun de ses e-liquides est fabriqué en France et par conséquent tout à fait conforme aux normes françaises et européennes.

La marque de e-liquides Liquidéo, dispose d’un laboratoire en région parisienne. Ses arômes sont certifiés d’origine alimentaire par l’ANSM (Agence nationale de santé et du médicament).

La qualité supérieure des e-liquides OpenVap résulte d’une élaboration et d’une fabrication française (en Auvergne). L’expertise de cette marque est reconnue par ARKOPHARMA.

C’est dans toute l’Europe que l’on retrouve les e-liquides de la marque T-Juice.
Ses arômes sont composés de 80% de propylène glycol et de 20% de glycérine végétale.

E-Liquide Halo, une marque qui met en point d’orgue la qualité de ses e-liquides américains dont la composition se répartit de la façon suivante : 55% PG et 45% VG.
C’est parce qu’il est temps de prendre conscience de toutes sortes de dangers que chaque vapoteur doit faire preuve d’une vigilance accrue quant au choix de chacun de ses e-liquides…

Une réflexion au sujet de « Pleins feux sur les E-liquides non conformes »

  1. Guillaume

    C’est incroyable toutes ces idées reçues sur la cigarette électronique.

    Merci pour cet article révélateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *