La cigarette électronique débarque à Dakar

La e-cigarette est aujourd’hui un produit, certes, nouveau mais déjà très connu dans le monde. Son succès sur le marché est vraiment énorme. Après juste une dizaine d’année d’existence, la cigarette électronique est désormais largement répandue aux quatre coins du globe.

La cigarette électronique fait un tabac essentiellement dans les pays européens mais aujourd’hui, elle gagne également du terrain en Afrique. Senenews.com relate les aventures de la cigarette électronique ou e-cigarette dans la capitale du Sénégal.

Tout le monde connaît ou a certainement entendu parler de la cigarette électronique mais un petit rappel s’impose toujours.

Tout d’abord, revenons à son historique : l’e-igarette a été inventée par un pharmacien de 52 ans, du nom de Hon Lik en 2003. Hon Lik était un gros fumeur, qui a imaginé la cigarette électronique, a commencé par la fabrication du tout premier prototype de cigarette électronique.  Avec ses cigarettes classiques, Hon Lik toussait énormément la nuit et était victime de nombreuses nuits d’insomnies. Une nuit, il rêva qu’il se noyait dans la mer et vit sa dernière heure arriver quand subitement, toute la mer s’est transformée en un brouillard de vapeur merveilleusement coloré. Ce serait à cet instant que le chinois aurait pris la décision de se mettre du jour au lendemain à la création du dispositif de la cigarette électronique. De plus, le père du pharmacien, également gros fumeur, vivait à cette époque les derniers stades d’un cancer. Il a pu par la suite profiter de cette toute première cigarette électronique fabriquée par son fils. Le père de Hon Lik fut très fier et ravi pour l’œuvre de son fils mais malheureusement, ce fut déjà trop tard pour lui et il succomba peu de temps après de ce cancer lequel était du à son tabagisme.

Mais le concept de la cigarette électronique a été en réalité imaginé par Herbert A. Gilbert très tôt en 1963. Ce dernier a déposé un brevet muni d’un schéma de la ecigarette en 1965. Ce schéma montrait clairement une « nouvelle cigarette » dont le tabac et le papier étaient substitués par de l’air chauffé et aromatisé.

La cigarette électronique est un petit appareil qui prend la forme d’une vraie cigarette mais qui ne fonctionne pas comme cette dernière. Il s’agit d’un  dispositif électromécanique ou électronique qui permet de reproduire ou plus exactement de simuler l’acte de fumer une vraie cigarette à tabac. Dans la cigarette électronique la fumée toxique du tabac est remplacée par de la vapeur d’eau. Cette vapeur imite parfaitement la fumée de la vraie cigarette, issue de la combustion du papier et du tabac dans cette dernière. Le liquide qui se transforme en vapeur lors de l’utilisation d’une ecigarette peut contenir toute sorte d’arômes et aussi facultativement de la nicotine. Ce liquide est appelé « e-liquide », en référence avec le nom « e-cigarette ». La cigarette électronique peut donc avoir différentes saveurs ou parfums comme le tabac blond, la menthe, des arômes de fruits ou encore d’autres parfums qui offrent un choix très large à ces usagers. La cigarette électronique n’a pas l’odeur de la combustion de tabac qui est très souvent la source de désagrément pour l’entourage  d’un fumeur. Par ailleurs, il existe déjà des études scientifiques qui montrent que la vapeur de l’ecigarette contient beaucoup moins de particules toxiques par rapport à la fumée produite par la cigarette traditionnelle.

On peut lire partout dans les journaux et sur internet que la i-cigarette connaît un succès fou.  Sa vente explose et le nombre de ses adeptes ne cesse d’augmenter chaque jour. Cette nouvelle cigarette motive de nombreux fumeurs à sauter le pas et à laisser tomber leur cigarette tueuse pour de bon.

La cigarette électronique a séduit le grand public notamment depuis l’année 2006. Si beaucoup de fumeurs passent  à  la cigarette électronique, c’est qu’ils ont leur raisons.

Tout d’abord, il y a les atouts indéniables de l’utilisation de la cigarette électronique à la place d’une vraie cigarette. La cigarette électronique ne produit pas une vraie fumée qui perturbe l’entourage.  En outre, le fait de passer à la cigarette électronique débarrasse le fumeur de tous les embêtements liés à la consommation du tabac. Plus de toux grasse, plus d’insomnie, plus d’haleine de hyène, plus de mégots ni de cendrier qui pue dans la maison ou dans la chambre à coucher, plus de dents qui jaunissent ni les doigts qui puent le tabac, etc.

Le porte monnaie trouve aussi un grand avantage dans la cigarette électronique. Une clope électronique s’achète à un prix bien plus bas que la cigarette traditionnelle. De plus, le prix des paquets de cigarettes classiques ne cesse d’augmenter. Un calcul très simple permet de constater les sommes d’argent qu’un fumeur pourrait économiser en troquant ses paquets de cigarettes contre la e-cigarette électronique.

La plupart des fumeurs décident également de passer à cette nouvelle cigarette parce qu’elle leur offre une certaine liberté. Primo, la clope électronique est facile à trouver. Il suffit d’entrer dans une boutique de vente spécialisée ou de surfer sur le net et passer la commande en seulement quelques clics. Deuxio, le vapoteur peut choisir le taux de nicotine qu’il va consommer et s’il le souhaite, il peut diminuer sa consommation progressivement.

En France, le nombre de personnes qui a déjà essayé ou adopté ce petit gadget fumeux dépasserait le 1 million. Aujourd’hui, d’après l’information du site senenews.com, la cigarette électronique a débarqué au Dakar et elle a déjà envahi la capitale sénégalaise.

La responsable d’une boutique de vente  raconte que sa boutique existe déjà depuis des années. « Je vends des cigarettes électroniques. Mais pas à n’importe qui. Il faut d’abord que la personne intéressée m’appelle pour prendre un rendez-vous. Moi de mon côté je prends tout mon temps pour leur expliquer le produit », explique-t-elle.

La femme n’hésite pas à vanter la cigarette électronique en disant qu’elle trouve que c‘est un  « produit est très abordable dont le prix est très intéressant pour les clients car elle se vend à 75 000 CFA seulement dans sa boutique. « Elle peut faire un mois avec le fumeur car, elle est rechargeable. Mais il y a plusieurs types de cigarettes électroniques et les prix varient », ajout-t-elle.

Mais cette interlocutrice a aussi soulevé que la cigarette électronique pourrait être dangereuse dans le cas où elle inciterait les jeunes à s’intéresser à l’acte de « fumer » La crainte de cette vendeuse d’e-cigarettes semblerait être fondée si on s’en tient au manque d’expertise des pneumologues sénégalais sur le produit. Ces derniers sont restés muets une fois interrogés sur le sujet. Ils pensent tous que pour l’instant, la cigarette électronique est identique que la cigarette traditionnelle

Mais ceux qui connaissent les vrais principes de la e cigarette n’ont vraiment pas le même son de cloche ! La cigarette électronique imite la cigarette traditionnelle dans son apparence et son mode d’utilisation mais elle est 1000 fois moins nocive que cette tueuse ! De nombreux experts scientifiques l’ont déjà confirmé et de nombreux utilisateurs satisfaits ont également apporté leurs témoignages notamment sur les forums des utilisateurs de la cigarette électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *